Les messes dominicales ont repris depuis le samedi 6 juin – consignes sanitaires.

 

En bref

  • Chaque personne doit venir avec son propre masque
  • Du gel hydroalcoolique sera fourni à l’entrée et à la sortie de l’église
  • La capacité d’accueil de l’église est réduite à 150 personnes
  • Pour participer à l’accueil vous pouvez vous inscrire sur le tableau en ligne

 

Message de l’Équipe d’Animation Paroissiale

 

La reprise des messes dominicales à partir du samedi 6 juin ne signifie pas que tout pourra se passer « comme avant ». Pendant une période encore indéterminée, nous allons vivre « la messe qui se passe autrement ».

En fonction des consignes sanitaires gouvernementales et diocésaines, nous devrons participer à l’effort collectif en étant conscients des points suivants :

  • La capacité d’accueil de l’église est réduite à 150 personnes

Nous sommes donc invités à venir beaucoup plus nombreux le samedi soir

  • Il est de la responsabilité de chacun d’estimer si sa présence dans l’assemblée ne présente pas un risque pour sa santé

  • Chaque personne doit venir avec son propre masque; la paroisse ne peut en mettre à disposition

  • Du gel hydro alcoolique sera fourni à l’entrée et à la sortie de l’église

  • Les fidèles seront placés au fur et à mesure de leur arrivée par l’équipe d’accueil. La distance d’1 mètre entre chaque personne devra être respectée sur les bancs

  • Nous ne chanterons pas durant les prochaines semaines

  • Il y aura un sens de circulation à respecter dans l’église ; le mouvement de communion sera organisé

  • On évitera les regroupements sur le parvis à l’entrée et à la sortie de l’église

Les consignes sanitaires nécessitent une importante préparation et la constitution d’équipes de bénévoles pour l’accueil et pour la désinfection des lieux entre chaque célébration (messes, obsèques…).
C’est pourquoi du temps est encore nécessaire pour s’organiser et les messes ne reprendront que les 6 et 7 juin.
Les messes de semaine restent suspendues, de même que celles habituellement célébrées dans les ÉHPAD des Tonnelles et du Cromois.

La rigueur de ces consignes ne doit pas nous empêcher de vivre nos célébrations dans une profonde communion, moins extériorisée mais tout aussi réelle.
Sans nostalgie de « l’avant », vivons
« la messe qui se passe autrement » ou « la messe du temps présent » comme quelque chose de neuf à inventer et aussi comme le lieu où le Christ nous offre sa présence sans aucune restriction !

28 mai 2020

Télécharger au format pdf